L'école

Actualités

Soirée de clôture des Entrep’ Aix-Marseille 2022 : des élèves ingénieurs centraliens primés !

Publié le 28 avril 2022

Sur les sept équipes lauréates lors de la soirée de clôture des Entrep’, cinq comptaient des élèves de la filière entrepreneuriat de Centrale Marseille. Chaque année, ce programme d’entraînement à la création d’entreprise mobilise des talents créatifs et déterminés de la région Aix-Marseille.

Petit tour d’horizon des projets distingués par cette nouvelle édition.

Soir du 7 avril 2022, dans une salle de l’hôtel de région, à Marseille. Dans l’air, un mélange de suspense et d’euphorie électrisante. Du côté des apprentis entrepreneurs, un léger stress le disputait à une grande fierté. Après cinq mois de cogitations collectives, d’enquêtes, de prototypage, de tests en tous genres et d’efforts, et après la présentation de leur projet de création d’entreprise abouti devant un jury de vingt-sept professionnels le 24 mars dernier, les étudiants et jeunes diplômés fondus d’entrepreneuriat allaient enfin découvrir les projets récompensés. 

Sur les vingt et une équipes de la saison 10 des Entrep’, sept sont ainsi montées sur scène pour recevoir, des mains d’une personnalité locale*, un trophée dans l’une des catégories retenues au concours.

Mooring Solutions

Lauréat du trophée Les Entrep’ Aix-Marseille 2022 : le projet Mooring Solution ! Accompagnés par Rémi Fernandez (EDF), les futurs ingénieurs Louis Bridlance, Alix Guigon et Émile Raison ont conçu un dispositif qui alerte l’équipage d’un bateau lorsque son ancre ne tient pas ou plus sur les fonds marins, par exemple lorsque le vent se lève en pleine nuit tandis que l’équipage dort ou en plein jour lorsque les matelots sont à terre. Les élèves ont imaginé un module d’une grande précision et sobre en énergie. 

Une Créa’ Box a récompensé leur innovation. Elle contient un ensemble de prestations de service qui permettent à l’équipe gagnante de concrétiser leur projet : actions d’accompagnement pour créer leur entreprise d’une valeur de 1 600 €, conception d’un logo, séances de coaching, une heure de conseils juridiques, une heure de conseil en comptabilité, accompagnement de treize semaines avant rencontre avec des financeurs... 

En outre, l’équipe de Mooring Solution représentera la région Aix-Marseille lors de la finale nationale le 20 mai prochain, à Paris.

L’équipe de Mooring Solution, lauréate des Entrep’ Aix-Marseille 2022. 

PHX Solutions

Le trophée Innovation est revenu à l’équipe PHX Solutions (Prevent Hardware from eXtinction). Ici, le projet vise à réduire l’impact environnemental des fournisseurs de cloud en récupérant des ordinateurs reconditionnés pour les installer dans des data centers construits à partir de conteneurs de transport maritime. 

Meriem Barka, Noé Bastaride, Clément Bidan, Hadrien Gelle et Alexandre Menasria ont travaillé avec Hubert Charrière et Manon Dhennin (Incubateur Multimédia Belle de Mai). 

L’équipe du projet PHX Solutions prend la parole après la remise du trophée Innovation.

Moneyes

Moneyes est une application destinée aux particuliers actifs sur les marchés financiers des actions et des cryptomonnaies. Elle réunit tous les portefeuilles financiers en un seul lieu et permet ainsi une meilleure gestion des investissements. Le projet a été gratifié du trophée Digital.

Élodie Bec, Camille Berson, Julien Frances, Tom Guastapaglia et Mathieu Massol ont été guidés par Christian Gavoty.

L’équipe complète du projet Moneyes a reçu le trophée Digital.

L'empreinte

Dans la catégorie Meilleure vidéo, le trophée a été décerné à l’équipe du projet L’empreinte. Objectif de ce tiers-lieu tourné vers l’environnement : sensibiliser les individus aux valeurs écoresponsables de façon ludique et par différents moyens, tout en créant du lien entre les populations. Le lieu est prévu pour proposer plusieurs services : vente d’objets d’occasion, ateliers sur des thématiques écologiques (réduction de déchets, recyclage, réutilisation, etc.) et culturelles, restauration, bar... 

Élise Andrianoely, Léo Laurent, Alizée Mouscadet et Alice Robin ont été soutenus par Sébastien Plattard (Cadre d’écoute).

Une partie de l’équipe du projet Empreinte dont la vidéo a épaté le jury, qui lui a décerné... le trophée de la Meilleure vidéo.

Poliséens

Le Trophée Coup de cœur du jury a distingué le projet Poliséens, une application et un site internet qui permettent de débattre sur les sujets sociétaux actuels, mais aussi d’avoir accès à un socle d’informations vulgarisées. Face à une désaffection à l’endroit du politique, Poliséens plaide pour une démocratie participative et agit pour favoriser l’engagement des jeunes, en particulier, et des citoyens, en général.

Louise Fourcin, Émilien Isoard, Florian Noskov et Patrick Ouedraogo ont été orientés par Claire Ollier (AMU) et Guillaume Vigouroux (Marsatwork).

Et le trophée Coup de cœur du jury est revenu à... l’équipe du projet Poliséens, partiellement représentée ici. 

Autres projets lauréats

Deux équipes sans élèves centraliens, mais non moins méritantes, ont été saluées. Celle d’Heidy Daumas, Lauren Garcia, Zakari Ikhou et Romain Massol, récipiendaire du trophée Parcours d’entreprendre pour leur projet V.RTU. Leur constat : le jeu vidéo en réalité virtuelle ne permet pas une immersion sensorielle totale. Ils ont donc imaginé un bracelet à retour tactile qui transforme l’expérience du joueur en lui permettant de toucher des objets visuels. 

Adel Khatim (Dowit coaching) s’est appliqué à orienter les amateurs vidéoludiques.

Quant à l’équipe de MasterCV, animée par Yacine Benrachah, Djilan Soule Mdahoma, Souha Soule Mdahoma et Eladine Ali Mohamed, elle a reçu le trophée Tremplin. MasterCV est une nouvelle forme de CV qui permet au candidat à un emploi de se démarquer. Le projet prend la forme d’une vitrine digitale dans laquelle l’utilisateur peut ajouter des vidéos, des projets, des réalisations, etc. 

Les projets, lauréats ou non, sont la somme de cinq mois de travail. Les étudiants et jeunes diplômés ont bénéficié de cours et vidéos pédagogiques et participé à des ateliers voués à les doter de connaissances pratiques en design thinking, marketing digital, business model, financement, stratégie juridique... Autant d’éléments de nature à compléter ou enrichir leur formation et leur parcours. 

Tous les participants ont gagné des compétences techniques et humaines qui valorisent désormais efficacement leur CV. En option et pour favoriser leur insertion professionnelle, le programme délivre, sous certaines conditions, un certificat « maison » qui atteste l’acquisition de compétences entrepreneuriales prisées par les entreprises : travailler en équipe pluridisciplinaire, conduire un projet, piloter une organisation, communiquer et convaincre, entre autres. 

Que ces graines d’entrepreneuses et d’entrepreneurs persévèrent dans leurs efforts pour voir germer leur projet ! Qui sait si l’un d’entre eux ne sera pas pré-incubé par Le Deck de Centrale Marseille ?

Françoise Perrin, enseignante-chargée de mission entrepreneuriat à Centrale Marseille et membre de l’équipe pédagogique des Entrep’ Aix-Marseille.
« La qualité des livrables augmente chaque année ! »

Quelques mots pour présenter les Entrep’ ?

Ce programme national gratuit et reconnu d’intérêt général dispose de près d’une vingtaine d’antennes en France et en Guyane et il continue d’essaimer. Il est notamment soutenu par Bpifrance, le Réseau Entreprendre et les CJD [NDLR : Centre des jeunes dirigeants d’entreprise]. L’École y participe depuis son implantation à Marseille, en 2012. 

Chaque année dans la région Aix-Marseille, une centaine d’étudiants et quelques jeunes diplômés de moins de 30 ans forment une vingtaine d’équipes pluridisciplinaires de trois à cinq personnes. Chacune est accompagnée par un coach bénévole issu du monde économique. L’objectif consiste à expérimenter la création d’entreprise. L’idée d’apprendre en faisant fonde la démarche. 

Le programme débute à la fin du mois d’octobre. Constitués en équipes pluridisciplinaires, les apprentis entrepreneurs se rencontrent tous les quinze jours, hors temps scolaire, pour participer à des ateliers avec leur coach. Ils défendent ensuite leur projet achevé devant un parterre de professionnels fin mars, avant de concourir pour la remise des trophées régionaux en avril. 

Des participants aux profils variés ?

Les Entrep’ sont ouverts aux étudiants issus des écoles comme des universités, toutes formations confondues : de futurs designers, sociologues, scientifiques, artistes, avocats, psychologues, techniciens, professeurs de sport et autres historiens apprennent à travailler ensemble. Une expérience particulièrement formatrice et une dynamique énorme ! Il faudrait les voir : ils prennent un plaisir visible à collaborer sur leur projet, selon une méthodologie bien rodée. Les équipes apprennent à faire et tiennent bon jusqu’au bout. 

Centrale Marseille toujours bien représentée ?

Les élèves ingénieurs centraliens représentent, selon les éditions, entre un cinquième et un quart des effectifs locaux. Pour les troisième année qui ont choisi la filière métier entrepreneuriat – soit l’essentiel des participants centraliens – le programme est adossé à la validation de crédits. Quelques autres établissements et universités octroient également une contrepartie pour encourager les étudiants à s’investir pleinement dans le programme.

Pour ce qui nous concerne, on peut dire que cet objectif est atteint puisque les Centraliens sont souvent porteurs de projet ou en position de les structurer fortement. Et même s’ils ne s’engagent pas nécessairement pour être primés, ils se mettent toujours la pression ! 

Un mot pour qualifier la soirée de clôture des Entrep’ Aix-Marseille 2022 ?

Trop bien ! Tous les événements liés aux Entrep’ sont bourrés d’énergie ! Les Entrep’ sont aussi une affaire de transmission, grâce à l’accompagnement bénévole d’acteurs économiques compétents et dévoués.

Une autre chose remarquable : la qualité des livrables augmente chaque année. Certains projets égalent, lorsqu’ils ne les surpassent pas, les dossiers de créateurs d’entreprises rompus à l’exercice. Les étudiants construisent des projets complets : business plan, vidéo, diaporama... Avec des dossiers aussi bien ficelés, les apprentis entrepreneurs pourraient vraiment se lancer ! 

Merci à celles et ceux qui ont remis les trophées des Entrep’ Aix-Marseille 2022

  • Éric Brioist, directeur de la manutention chez La Méridionale

  • Monique Fragano, chargée de mission emploi-RSE chez EDF

  • Romain Laffont, directeur de Pépite Provence et Marie Breziski, coordinatrice 

  • Rémi Michel, chargé d’affaires capital et innovation au Crédit agricole Alpes Provence

  • Ludovic Perney, vice-président en charge de la jeunesse, des sports et de la vie étudiante à Région Sud

  • Christophe Roux, responsable création-entrepreneuriat à Bpifrance 

  • Pascal Tanguy, président de Réseau Entreprendre

A lire également