L'école

Actualités

Jean-Yves Longère rejoint l’école Centrale Marseille au poste de Directeur du développement, de beaux projets en perspective !

Publié le 18 septembre 2018

L’Ecole centrale de Marseille est fière d’annoncer la nomination de Jean-Yves Longère au poste de Directeur du développement. Sa mission principale est de renforcer les liens, déjà étroits, entre le milieu académique et celui de l’entreprise, dans les domaines de la formation initiale, de la formation continue et de la recherche. Avec ce recrutement, l’École centrale de Marseille confirme son engagement au service du développement économique du territoire.

Un parcours riche alliant recherche, industrie et projets de développement économique

Docteur en microélectronique de TH Darmstadt et de Centrale Lyon, fort d’une expérience de 15 ans chez Airbus Helicopter, Jean-Yves Longère possède une solide connaissance du secteur industriel et du management. Il a notamment créé et dirigé le pôle de compétitivité PEGASE (2007-2014), occupé de nombreuses responsabilités (vice-président de France Clusters,  président de la commission France des pôles de compétitivité, président d’un accélérateur d’entreprises, directeur d’un plan industriel de l’Etat…) avant de devenir directeur général de l’ARII PACA, l’agence régionale d’innovation et d’internationalisation des entreprises (2014-2018). Ses compétences multiples et sa connaissance experte de l’entreprise et de l’innovation seront mises au service de l’École centrale de Marseille afin de renforcer sa connexion avec le monde socio-économique.

« Je souhaite prendre un tournant pour capitaliser ce que j’ai appris dans le monde économique au profit de la nouvelle génération. »

 

Jean-Yves Longère porte dores et déjà un regard avisé sur le contexte professionnel des centraliens. « J’ai remarqué que nous avions encore beaucoup à faire pour que les jeunes ingénieurs comprennent bien les spécificités du monde socio-économique. Ce qui a toujours été vrai s’accélère : l’internationalisation, le travail en mode projets/programmes, en équipes de plus en plus transversales, dans des systèmes complexes et variés aujourd’hui souvent multi-entreprises. Les jeunes diplômés n’hésitent plus en sortant de l’école à tester, à enchaîner des embauches de courtes durées pour répondre à leur quête de sens et d’apprentissage. Je pense qu’on gagnerait beaucoup à satisfaire cette volonté de multiplier les expériences durant le temps scolaire où elles peuvent bénéficier des apports pédagogiques de l’enseignement et même en être un support essentiel ». Selon le directeur du développement, cela favoriserait l’acquisition des savoir-être et des savoir-faire indispensables à leurs futures fonctions. Cette démarche s’appuiera sur un travail scientifique portant sur l’observation des diplômés en situation de travail.

Des envies et des projets avec un objectif clair en tête : que le service aux entreprises demeure inscrit dans une démarche de soutien à la formation et à la recherche.

Au-delà de la formation initiale, en réponse à la demande croissante de compétences en ingénierie de la région SUD, Jean-Yves Longère a notamment pour mission d’accompagner la création d’une offre de formation continue revisitée, au plus près des demandes du marché. En parallèle, il s’emploiera à rapprocher les besoins en R&D des entreprises de l’excellence scientifique des enseignants-chercheurs et des unités de recherche de Centrale Marseille.Si Jean-Yves Longère connaît bien les écoles d’ingénieurs (il a été administrateur de l’ENSAI, membre de conseils scientifiques à l’Ecole de l’Air, à l’ONERA), il est aussi proche depuis de nombreuses années de Centrale Marseille, à qui il a déjà beaucoup apporté. Le nouveau directeur du développement fut en effet parrain de la promotion 2009 avant de présider le Comité d’Orientation Stratégique de l’école, qui produisit le plan d’orientation 2014-2022. C’est par conséquent un réel plaisir de l’accueillir cette fois-ci au sein de l’équipe de direction.
Bienvenue !