L'école

Actualités

Le GInfo développe un compteur de passage en temps réel

Publié le 10 septembre 2020

A Centrale Marseille, la crise Covid a entraîné une remise à plat de la maquette pédagogique. Les espaces de travail en autonomie ont été démultipliés pour respecter les règles sanitaires comme le nombre de personnes autorisées par espaces. Mais comment savoir si la salle vers laquelle on se dirige a déjà atteint sa jauge maximale ? Afin de connaître les capacités d’accueil en temps réel, et éviter aux élèves d’avaler des kilomètres de campus, le GInfo a développé un compteur de passage. Présentation du projet PUUCE...

Qui êtes-vous ?

Je suis François Oder, vice-président du GInfo et responsable du projet PUUCE. Le GInfo est l’association d’informatique de Centrale Marseille. Nous développons plusieurs sites webs utiles pour les centraliens, que ce soit dans leur vie associative ou scolaire. Nous avons aussi des projets impliquant une partie physique, électronique, tel que PUUCE.


 

Est-ce que vous pouvez nous présenter PUUCE ?

Ce projet, que nous avons développé, se décompose en deux parties : il y a un site internet et des boîtiers. Chaque centralien pourra consulter le site internet, sur lequel seront affichés les capacités d’accueil des espaces communs de travail, et leur remplissage. Ils pourront donc savoir où aller travailler. À l’entrée de chaque espace de travail, ils trouveront un boîtier. Chacun devra, en entrant, passer sa carte étudiante sur ce boîtier, qui va lire la carte magnétique et compter qu’une personne de plus est entrée. Ce boîtier est aussi équipé d’un petit écran LCD (type calculatrice) qui reprend les informations du site. Il y aura un autre boîtier à la sortie de la salle, qu’il faudra à nouveau badger pour libérer la place et compter les sorties.


 

Est-ce que cela respecte les libertés individuelles ?

Tout à fait ! Nous ne conservons pas d’informations personnelles. Nous identifions la promotion de la personne qui entre dans la salle, afin d’avoir quelques statistiques. Mais nous ne conservons pas l’identité de la personne.


 

Combien de temps cela vous a pris pour développer ce projet ?

Ce projet est une adaptation de notre projet PUUCE, qui fait du contrôle d’accès pour les locaux associatifs. Le projet PUUCE a été lancé il y a 3 ans par le GInfo. Depuis, le projet est en amélioration continue, une équipe travaille dessus chaque semaine, comme tous les projets du GInfo. Pour l’adapter, nous avons réuni une équipe de 5 personnes, qui a cumulé environ 120 heures de travail sur le mois d’août.

Est-ce que ça a présenté des difficultés techniques ?

Pour la réalisation du projet dans sa totalité, la plus grande difficulté a été de comprendre les cartes magnétiques et pouvoir les lire. Mais cette difficulté a été affrontée et surmontée par nos anciens. Pour l’adapter la plus grande difficulté aura été la gestion de l’écran LCD.


 

Merci au Ginfo pour leur soutien dans l'organisation de cette rentrée et l'amélioration de notre campus : ce bâtiment massif et pourtant en perpétuel mouvement qui s'adapte au temps et aux événements. Bonne rentrée à toutes et tous et n'oubliez pas vos cartes étudiantes !

A lire également