L'école

Actualités

Centrale Marseille bénéficie du plan de relance de l’enseignement supérieur

Publié le 13 avril 2021

Présenté par le Premier ministre le 3 septembre 2020, le plan de relance de l’Enseignement Supérieur a été initié pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. L’objectif : bâtir la France de 2030.

 

Le plan France Relance consacre 100 milliards d’euros selon trois priorités : 30 milliards d'euros pour l'écologie, 35 milliards d'euros pour la compétitivité et 35 milliards d'euros pour la cohésion sociale et territoriale.. Centrale Marseille a pu bénéficier de ce portefeuille pour la rénovation énergétique de l’école. Ainsi, l’école va pouvoir renforcer sa dimension durable et écologique grâce à la rénovation des installations de chauffage.
 

Les changements sur le campus.

La demande de travaux de rénovation pour le campus a prioriser la rénovation énergétique. Si l’enveloppe thermique des bâtiments a un impact sur le gaspillage énergétique et l'émission de gaz à effet de serre, les sources de productions de chaleurs le sont aussi.
Avec la somme accordée par le plan France Relance, Centrale Marseille peut remplacer le brûleur d'une des deux chaudières, remplacer des pompes de circulation du chauffage par des pompes à débit variable, mais également installer des robinets thermostatiques sur les radiateurs des locaux exposés Sud et Est.
 

Selon le rapport de Carbone 4 de 2020, environ 25% de la consommation d'énergie finale en France est uniquement produit par le chauffage. Ainsi, les nouveaux robinets thermostatiques vont avoir un impact considérable sur notre réduction de consommation énergétique : ils permettent de moduler la température pièce par pièce et peuvent réguler précisément le débit d'eau chaude pour chaque radiateur. Cela permet d'apporter de la chaleur de manière plus homogène et limite la surchauffe des locau en fonction de leur orientation et exposition au soleil.

L’installation et le remplacement des nouveaux équipements débuteront dès la fin de la période de chauffe, qui se termine à la fin du mois.