L'école

Actualités

Carole Deumié, nommée directrice de l’École centrale de Marseille

Publié le 23 octobre 2019

Jusqu’alors directrice de la formation, Carole Deumié est nommée directrice de Centrale Marseille, par arrêté de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en date du 23 septembre 2019, paru au Bulletin Officiel du 10 octobre 2019. Elle succèdera à Frédéric Fotiadu à compter du 1er novembre 2019, pour un mandat de cinq ans. La candidature de la future directrice a été proposée par le Conseil d’Administration de l’École.

Des bancs de l’École en 1993 jusqu’à sa direction en 2019

Diplômée de Centrale Marseille en 1993 (alors ENSPM, École nationale supérieure de physique de Marseille) et d’un DEA "optique et traitement des images", Carole Deumié est agrégée de sciences physiques et titulaire d’un doctorat en optique, électromagnétisme et images (1997) de l’Université d’Aix-Marseille.

Elle commence sa carrière en 1998 comme maître de conférence à l’ENSPM, qui devient l’École généraliste d’ingénieurs de Marseille en 2003, puis Centrale Marseille en 2006. En même temps qu’elle assiste à l’émergence d’une grande école reconnue à l’échelle nationale et internationale, Carole Deumié est nommée professeur. En 2007, elle prend la direction des études des 1re et 2e années où elle introduit de multiples activités d’innovations pédagogiques et contribue à l’évolution des programmes. Dès 2008, elle occupe les fonctions de directrice de la formation et mène plusieurs réformes capitales pour l’essor de l’établissement : ouverture de Masters et Mastères, internationalisation du cursus, création de la formation d’ingénieur généraliste par voie d’apprentissage et généralisation du rythme de l’alternance à l’ensemble des élèves.

Une carrière en recherche accomplie

Depuis 2012, Carole Deumié est responsable de l’équipe DiMABio (diffusion en milieux aléatoires et tissus biologiques) qu’elle a créée au sein de l’Institut Fresnel. Avec DiMABio, elle implante en 2016 une plateforme d’analyse optique au sein du CERIMED, unité destinée à rassembler chercheurs, médecins et industriels, et dont elle est membre du comité de pilotage. Elle a développé en parallèle une importante recherche fondamentale et appliquée en imagerie médicale, effets colorés, diffusion et contrôle de la lumière.

La reconnaissance de son expertise dans le monde académique et scientifique

Carole Deumié a été membre de la Commission des Titres de l’Iingénieur (CTI) pendant 8 ans, puis experte auprès du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES). Elle s’est fortement engagée au sein du groupe des écoles centrales, en particulier dans le positionnement du titre d’ingénieur centralien et la définition d’une démarche compétences adaptée.


 

Créativité, international, développement durable, le projet de Carole Deumié pour l’établissement

« Les jeunes expriment aujourd’hui leur volonté de prendre leur avenir en main par des mouvements de défis face à la société et à leurs formations. Ils affichent ouvertement une quête de sens dans leurs choix professionnels. Nous devons intégrer cette dynamique. L’exigence du cursus Centralien, la personnalisation de notre accompagnement et la dynamisation des liens avec notre écosystème, comme terrain d’expérimentation, sont autant de leviers qui nous permettront d’agir, d’autant plus finement, pour l’entreprise et la société de demain. Nous redoublerons d’efforts en ce qui concerne l’internationalisation de l’établissement, nous mobiliserons et formerons nos élèves pour la compréhension des grands enjeux environnementaux et nous permettrons à chacun.e d’identifier ses potentiels, de les valoriser et de les affirmer… ».

A lire également