Open the menu

Close the menu

L'école

News

L'alternance en entreprise, un modèle de réussite

Published on 12 February 2020

Alors que le Ministère du travail vient d‘annoncer une hausse historique du nombre de jeunes en apprentissage au niveau national en 2019, Centrale Marseille confirme son engagement en faveur de ce modèle de formation. Cette année, l’École a presque doublé le nombre d’alternants en entreprise : Sithia Do Thong fait parti des 28 élèves-ingénieurs qui ont fait le choix de l’apprentissage.

Se professionnaliser … 

Un cursus qui alterne périodes d'immersion en entreprise et enseignements théoriques ? Le principe a séduit Sithia, élève de 2A à Centrale Marseille et alternant chez EDF depuis novembre 2018. Intégré au service qui gère l’installation des travaux sur le Parc Nucléaire, l'étudiant trouve dans l'alternance des bénéfices notables : Exonéré des frais d'inscription de l'École, Sithia gagne sa vie, bénéficie des avantages propres à l'entreprise (réductions, tickets resto, etc), mais surtout, il se forge une expérience professionnelle qui favorise son embauche à la fin de ses études : « Ce que j’apprécie le plus dans mon alternance c’est de ne pas pouvoir parler de « ma » mission, mais plutôt mes missions. (…) Je suis tantôt sur des bases de données, sur des logiciels de modélisation 3D, bientôt je vais travailler sur un logiciel de dessin assisté. (…) Mon groupe touche à tout donc je touche à tout. C’est cette diversité qui fait la richesse de l’alternance à mon sens. »

… sans perdre le bénéfice de la vie étudiante 

Si l'apprentissage permet à Sithia de s'insérer dans le monde de l'entreprise, il n’exclut pas l'étudiant de la vie de sa promo : « Une promo de 280 c’est vaste, c’est énormément de rencontres. Ce serait trop bête de créer une promo d’alternants à part, avec leur propre rythme. Ici, on est en classe avec tous les autres, on se voit et l’on se côtoie au quotidien au travers de la vie associative, et des événements qui rythment l’école. » Apprenti, mais aussi membre actif de la vie étudiante, Sithia a développé des compétences dans le cadre de ses nombreuses missions associatives, notamment en tant que responsable de la communication pour le Bureau des arts, l’un des 4 postes qu’il a occupés au sein des associations centraliennes. Ou comment conjuguer expérience professionnelle et engagement étudiant. 

 

À Centrale Marseille, 100% d’alternants 

Adoptée par l'École en 2013, la formule de l’apprentissage a inspiré le modèle d'organisation de l’ensemble du cursus de Centrale Marseille : avec 3 semaines d’enseignement académique et 1 semaine de professionnalisation, l’alternance intégrative, unique en France, permet à l'ensemble des élèves d’étudier au même rythme, tout en choisissant entre 5 types d’expérience : Entreprise, Recherche, Entrepreneuriat, Association ou Training (qui mélange développement personnel, ateliers pratiques, management …)
À Centrale Marseille, le même rythme pour tous, un parcours pour chacun !

 

Un modèle de formation plébiscité 

L’apprentissage serait-il en passe de devenir la voie royale ? D’année en année, le regard porté sur ce modèle d’enseignement évolue et le nombre d’élèves qui choisit l’alternance en entreprise augmente : fin 2019, il y avait 485 800 apprentis contre 437 000 un an plus tôt, soit une progression de 16% en un an du nombre de contrats d’apprentissage. Cet essor, qui bénéficie à tous les secteurs, et notamment au domaine industriel, coïncide avec la réforme de la taxe d’apprentissage dont les modalités de collecte évoluent. Dès mars 2020, les entreprises qui souhaitent soutenir Centrale Marseille dans sa politique de formation professionnelle pourront flécher 13% de leur taxe d’apprentissage vers notre École.