Open the menu

Close the menu

L'école

News

Le CA de l’Insa Lyon se prononce en faveur de la candidature de Frédéric Fotiadu pour prendre la tête de l’établissement

Published on 25 October 2019

Directeur de Centrale Marseille depuis dix ans, le second mandat de Frédéric Fotiadu prendra fin au 1er novembre 2019. Il pourrait bien devenir dans un futur proche le nouveau directeur de L'INSA Lyon.

De la direction de Centrale Marseille à L'INSA Lyon ?

Hier, jeudi 24 octobre 2019, la candidature de Frédéric Fotiadu au poste de Directeur de l’Insa de Lyon a été classée n°1 par le Conseil d’Administration. 

Vincent Magnon (actuel VP du groupe d'enseignement supérieur privé Galileo Global Education), Marie-Christine Baietto (actuelle administratrice provisoire de l’INSA Lyon) et Philippe Jamet (ancien directeur de l'Institut Mines-Télécom) ont aussi présenté leurs candidatures au poste.

Un parcours d’excellence

Âgé de 54 ans, Frédéric Fotiadu est diplômé de l’École supérieure de chimie de Marseille (1987). Il est titulaire d’un doctorat obtenu à l’université Aix-Marseille-III-Paul-Cézanne (1991), ainsi que d’une HDR (Aix-Marseille-III, 2003). Après être devenu Maître de conférences en 1994 il devient Professeur en 2005. Il prend le poste de directeur de l’école en 2009 et sera reconduit en 2014, gage de son excellent travail en faveur de l’établissement.

Parallèlement, M.Fotiadu participe à de nombreuses recherches et publications au sein de l'ISM2. Il a été président de la Fédération Gay-Lussac de 2017 à 2019, réseau thématique qui représente 10% des écoles d’ingénieurs en France.

De la part de toute l’équipe de Centrale Marseille, bravo et merci pour ces belles années

Les membres de Centrale Marseille, élèves et personnels, adressent toutes leurs félicitations à leur directeur et une carrière exaltante à Lyon. L’Ecole doit beaucoup à l’engagement et aux grandes qualités dont M. Fotiadu a fait preuve pendant une décennie. Depuis 2009, Centrale Marseille est devenue une grande École reconnue dans les classements. Elle a doublé ses effectifs, s’est internationalisée, a déployé sur le territoire des actions structurantes en matière d’égalité des chances et ouvert de nouvelles formations professionnalisantes de haut niveau au service des entreprises du territoire. D’autres belles aventures attendent Centrale Marseille avec Carole Deumié, ancienne directrice de la formation qui prendra la succession de F.Fotiadu au 1er novembre prochain.


Lors de la célébration de remise des diplômes