Open the menu

Close the menu

L'école

News

Projet étudiant : un tour du monde à la voile pour sensibiliser au développement durable

Published on 22 October 2019

Léo (ICAM), Lucas (Digital Campus Montpellier) et Émilien (Centrale Marseille) sont trois étudiants de 21 ans qui prendront le large à l’automne 2021 pour un tour du monde en voilier.

Le projet baptisé "Epicurious"

« D’une part bien sûr nous sommes animés par l’envie de partir à la découverte du monde et de vivre une aventure. D’autre part, nous souhaitons être actifs face aux problématiques contemporaines c’est pourquoi nous créerons, en parallèle du voyage, un média digital afin de partager toutes les initiatives positives que nous découvrirons et que nous aurons répertorié en lien avec le développement durable. »

A l’origine, Léo, Lucas et Emilien souhaitaient mettre à profit leurs compétences en ingénierie pour développer une technologie visant à dépolluer les eaux. Mais durant leur veille ils découvrent une multitude d’innovations écologiques astucieuses et novatrices. Changement de programme : le voyage permettra de véhiculer ces bonnes idées.

2017 : prise de conscience

En 2017, Émilien et Léo partent un mois en kayak parcourir la côte Croate. Durant ce périple, ils sont pour la première fois confrontés à une pollution plastique impressionnante et prennent alors véritablement conscience du désastre en cours. Le projet d’un tour du monde écologique à la voile vient de naître dans leurs esprits.

« Nous avons longuement murie et réfléchie cette décision, nous savons que nous nous lançons dans une aventure humaine tumultueuse mais nous nous sentons prêts ».


Où en sont-ils aujourd’hui ?

Le projet est véritablement lancé été 2018 avec une phase d'initiation  et de perfectionnement technique. Pour Émilien, il s’agit de passer le permis hauturier, le CRR et de naviguer au maximum. Il intègre un équipage de régate et participe au championnat IRC Méditerranée. Pour Léo et Lucas, cours de météo au programme, confection et réparation de voiles ainsi qu’apprentissage avec la Voilerie Phocéenne, des gestes indispensables à l’entretien du gréement.

Mise à l’eau sous l’œil averti des professionnels

Grâce au soutien de leurs partenaires, le jeune équipage se nourrit de conseils et prépare le voilier de l’École centrale de Marseille pour une première sortie à visée formatrice : une traversée vers la Sardaigne depuis Marseille.

Le voilier utilisé, un J80 appelé J.net, fait 8 mètres de long et est conçu à l’origine pour régater à proximité des côtes. Mais les préparatifs payent et l’embarcation parcourt sans peine les 1300 km de distance, naviguant au large et profitant d’excellentes conditions. Sauf peut-être sur le chemin du retour : « la casse du gouvernail au large de la Costa Smeralda nous a permis de découvrir le fabuleux esprit d’entraide qui existe entre les pratiquants de la voile. Cependant, cela nous a contraint à faire la traversée vers le continent durant un coup de Mistral. Nous avons alors bataillé pendant 38h face à des conditions épouvantables. Soumis aux éléments et livrés à nous-mêmes, nous avons pu capter la beauté et la réalité d’un voyage au gré des vents. »


Prochain RDV samedi 26 octobre à Centrale Marseille

Léo Lucas et Émilien organisent le samedi 26 octobre un événement à l’École centrale de Marseille afin de remercier les personnes qui ont cru en leur projet et qui les ont appuyés durant ces 12 premiers mois. Parmi eux, on notera la présence de Dimitri Deruelle, sportif reconnu et passionné de voile. Il a été leur premier soutient. Cette soirée sera pour eux l’occasion de revenir sur ce qu’ils ont déjà accompli, de partager leur expérience de navigation et de présenter les étapes à venir. Maintenant qu’ils sont certains de vouloir partir en voilier et qu’ils ont fait leurs preuves dans ce domaine, ils s’apprêtent à nous en dire plus sur Epicurious.